LA PRATIQUE D’UN SPORT : QUELLES ASSURANCES EN CAS D’ACCIDENT ?

La première question qui nous est posée, à nous courtiers, est la suivante : « suis-je bien assuré lors de la pratique de mon sport ? »

 On ne peut pas répondre simplement à une telle question.

Cette question doit être envisagée individu par individu, selon le sport pratiqué, selon ses besoins, sa situation professionnelle et personnelle, et ses attentes.

Ainsi un professionnel libéral pensera à assurer ses revenus, ce qui n’est pas le cas d’un étudiant.

QUELS SONT LES RISQUES LORS DE LA PRATIQUE D’UN SPORT et QUELLES SONT LES SOLUTIONS ?

Vous pouvez causer des dommages matériels ou corporels à autrui

Le risque : recevoir une réclamation de la victime ou de son assureur pour réparer le dommage

Solution : une Assurance pour couvrir votre Responsabilité Civile lors de la pratique de votre activité sportive

Vous pouvez vous blesser

Les risques :

– des frais de santé à charge,

– une perte de revenus pour les Travailleurs non-salariés (TNS)

– divers préjudices économiques pour vous ou pour vos proches (en cas de décès, ou besoin d’aménagement de véhicule, de maison, besoin d’assistance par une tierce personne, besoin de matériels adaptés ..

– des préjudices divers : esthétique, d’agrément, souffrances endurées, perte de chance …

 Solutions principales :

–      Une complémentaire santé qui couvre des dépassements d’honoraires raisonnables

–      Un contrat prévoyance, pour les TNS, qui garantisse le versement d’indemnités en compensation de la perte de revenus dans le cas d’arrêt de travail/invalidité/décès suite à accident ou maladie

–      Des garanties complémentaires accidents de la vie pour tous les autres préjudices d’ordre économique cités ci-avant

–      Une assurance de prêt immobilier qui puisse prendre le relai en cas d’invalidité ou de décès

 QUELS SONT CLASSIQUEMENT LES SPORTS « A RISQUES » AUX YEUX DES ASSUREURS ?

Sports équestres : concours complet, cross-country, courses hippiques, endurance à cheval, marathon d’équitation, rodéo

Sports automobiles ou moto : formules 1, 3 ou 3000, rallyes, courses de côtes, courses sur circuit, stock car, épreuves sur glace, dragster, hot rod, raid, speed way, épreuves de vitesse, endurance, motoneige en compétition, karting en compétition

Sports de montagne : alpinisme, randonnée haute montagne (+ 3 000 m), escalade de niveau > 5, trekking, bobsleigh, skeleton, ski/surf hors-pistes, vélo ski, luge sur glace

Sports nautiques : plongée en apnée profondeur supérieure à 20 m, plongée en scaphandre profondeur supérieure à 40 m, navigation au-delà de 20 miles nautiques des côtes, courses de hors-bord, courses d’Offshore, catamaran, voile (longue traversée)

Sports de combat : boxe américaine, boxe anglaise, boxe française, boxe birmane, boxe thaï (kick boxing), full contact

Sports aériens : aviation, deltaplane, hélicoptère, montgolfière avec compétition, parachutisme, parapente, planeur, ULM, vol à voile, voltige et autres sports aéronautiques

VTT en compétition

COMMENT EVOLUENT LES CONTRATS D’ASSURANCE PREVOYANCE FACE A LA PRATIQUE DE TELS SPORTS ?

De nouveaux produits apparaissent toujours plus compétitifs les uns que ls autres, et se distinguant notamment sur les garanties accordées en cas d’accident lors de la pratique de sports à risques.

Ce que vous devez vérifier : 

 –     Responsabilité Civile (habitation) : vérifiez qu’il n’y a aucune exclusion quant à votre activité sportive. Cependant si vous avez en outre souscrit une licence au sein de votre club alors vous êtes certains d’être couverts en Responsabilité Civile

 –     Complémentaire santé : vérifiez que vous bénéficiez bien de garanties suffisamment élevées notamment en ce qui concerne les dépassements d’honoraires. Une bonne couverture en hospitalisation est de l’ordre de 300% du barème de la sécurité sociale…

 –     Contrat de Prévoyance (indemnités en cas d’arrêt de travail – invalidité ou décès suite à maladie ou accident/ Garantie Accidents de la Vie/ Garantie Dépendance) : vérifiez bien que le sport que vous pratiquez ne fait pas partie de la liste des exclusions ou de réductions de garanties.

 –     Contrat d’assurances de prêt immobilier : là aussi vérifiez que votre sport n’est pas dans la liste des exclusions de garanties !!

Laisser un commentaire