COURTIER EN ASSURANCES ? c’est quoi …

Courtier en assurances, qu’est ce que c’est ?

Depuis mon installation en tant que courtier en assurances j’ai la surprise de découvrir que beaucoup de personnes ne connaissent pas ce statut.

D’où ce petit article informatif pour permettre à chacun et chacune de s’y retrouver.

Dans la nébuleuse de l’assurance, on trouve classiquement le schéma de distribution suivant :

L’ASSUREUR et L’AGENT GENERAL et LE COURTIER EN ASSURANCES

 

  • L’assureur : il est le porteur des risques assurés.

    En cas de survenance d’un accident ou autre événement garanti, c’est l’assureur qui indemnise les victimes.

  • L’agent général :

    • il est le mandataire d’une seule compagnie d’assurances, dont il représente et défend les intérêts. C’est un intermédiaire de proximité qui doit réaliser au moins 90% de sa production auprès de la Compagnie d’assurances à laquelle il est lié par mandat.

 

  • Le courtier, que je suis :

    • A la différence de l’Agent Général, le courtier représente les intérêts du client. Il est mandaté par le client pour recueillir ses besoins et trouver auprès de l’une de ses compagnies partenaires, la solution la plus appropriée. Il engage sa propre responsabilité professionnelle.
    • A la différence de l’Agent Général, le Courtier peut conclure autant de partenariats qu’il souhaite, avec toute Compagnie d’assurances qui l’accepte. De fait il peut procéder à une véritable petite étude du marché sur chaque demande qui lui est soumise.

 

  • Le courtier grossiste :

    • il s’agit d’un courtier qui conçoit ses produits, qui trouve des compagnies d’assurances qui porteront financièrement les risques de ces produits, puis qui distribue ses produits via un réseau de courtiers indépendant, dont je relève.

 

Quel intermédiaire choisir, entre le courtier en assurances et de l’agent ?

Je ne possède pas la réponse. Moi-même courtier, je collabore avec des agents généraux sur des risques pour lesquels je ne peux trouver de placements directs..

La plus-value d’un courtier réside dans sa capacité à interroger le marché, sans scrupule, au risque juste de dénicher une solution miracle (presque..)

Il y a de très bons agents généraux et de très bons courtiers.

Qu’ils soient connus ou non ne change rien. Un gros cabinet de courtage peut ne pas être plus performant qu’un petit courtier isolé.

Tout dépend par ce que l’on entend par performant ..Pour ma part un bon intermédiaire doit honnêteté, réactivité et transparence.

 

Quels sont les critères de choix de votre intermédiaire, agent général ou courtier en assurances ?

Le feeling, le climat de confiance, c’est ce qui doit vous guider dans le choix de votre intermédiaire.

Sans oublier son référencement au registre de l’ORIAS (www.orias.fr)

Bien entendu il ne faut pas négliger le SAV de l’intermédiaire. Mais là encore, qu’on se détrompe, les gros courtiers ou agents n’ont pas le monopole de la qualité de SAV, loin de là !

Finalement où se trouve le risque ?

Chez l’assureur.

Que votre agent général ou votre courtier en assurances ferme boutique, peu importe dirai-je. Vos contrats ont été souscrits avec la Compagnie d’Assurance, et non avec l’intermédiaire.

En revanche, si la Compagnie d’assurances dépose le bilan, alors là il y a quelques inquiétudes à avoir !

Idem, vous pouvez très bien en cours de contrat décider de changer d’intermédiaire, sans pour autant devoir résilier vos contrats et tout recommencer !

Vous n’êtes contractuellement pas lié à votre intermédiaire. Vous êtes lié à la compagnie d’assurances à qui vous devez payer les cotisations, afin qu’elle puisse vous indemniser en retour en cas de sinistre.

Laisser un commentaire